Les lutins de la pub enterrent le Père Noël

Oh, oh, oh...Vous aurez bien sûr reconnu cette intro piquée à l’icône barbue des fêtes de fin d’année. À défaut de pouvoir mandater Mister Santa pour un placement de produit (pas encore d’Instagram en Laponie), les marques rivalisent de créativité pour occuper la période de Noël.

Santa Girl | Macy’s

Comme si les femmes n'avaient pas déjà suffisamment fait parler d'elles cet été avec leurs grèves, la collection d'hiver arrive avec cette nouveauté signée Macy's : une magnifique publicité dégoulinante de bonnes intentions qui met en scène une petite fille ayant pour vocation de devenir le Père Noël. Un message fort allant au-delà de l'égalité des sexes et invitant à réfléchir sur les rêves et les limites qu'un tout un chacun peut s'imposer dans sa vie. 

Et si on croyait en nos envies? Il paraît que la période de Noël est propice à ce genre d’exercice. En plus d'être stylé, le traîneau de notre Santa Girl (ou #girlboss) n'exploite pas les animaux. Bon pas top pour le climat, mais tu nous céderas bien cela Greta… C'est Noël, faisons une trêve.


Center Parcs

Noël et ses lumières dans les yeux des petits et des grands. Ces derniers ne perdent d’ailleurs jamais une occasion de se mettre sous le feu des projecteurs à cette période. Pour ça, même pas besoin de scène. Il suffit d’une pause café entre collègues et faire son auto-placement de produit devient un jeu d’enfant : « Cette fois-ci Claudine et moi on fait dans la simplicité. Fêtes de fin d’année sous le soleil de Marrakech. Ok, pas super pour le climat mais bon ça va, easyJet compense l’emprunt de carbone. »

Et toi tu te vois déjà avec une écharpe et des gants offerts par mamie Jacqueline à te les geler dans le froid hivernal 100% swiss made. 

Cette année, la bonne idée nous vient de Center Parcs qui casse les codes (ou plutôt mouille le maillot) en lançant #NoëlEnMaillot! 

Le concept est clair comme une plage de Tahiti : mélangeons les styles! Mi-vacances au soleil, mi-vacances traditionnelles pour les fêtes.

Comme s’il suffisait de porter un maillot de bain customisé Santa pour se réconcilier avec Claudine et son homme qu’on aurait envie de massacrer...Bon, après tout, comme on dit souvent à Noël, c’est l’intention (créative) qui compte.


Finalement il faut bien avouer qu’on adore détester ces publicités de Noël. Comme on dit, qui aime bien châtie bien et pour le coup All we want for Christmas is plus de cadeaux publicitaires à challenger (désolé Mariah, on ne veut pas se mettre la tête au carré avec toi cette année)!

Vous en voulez plus?

Galaxus nous fait un chorus 
La joie d’Australia Post risposte 
FedEx offre un vortex


Articles similaires.